Make your own free website on Tripod.com

Syndicat des Travailleuses et Travailleurs

du CSSS Lucille-Teasdale-CSN

 

Dernière modification :

09 Janvier 2009

Date de mise en ligne

9 octobre 2005

Nous écrire

 

9 Janvier 2009 : 2009 déclarée « Année de la solidarité »

Ces jours-ci, tout le monde est branché. Vous avez vos amis Facebook, vos exploits en vidéo sont sur Youtube, vous partagez les photos de vos vacances. Ou encore, vous écrivez des courriels à la famille et aux amis. À défaut, vous avez un cellulaire et envoyez des messages textes à tout le monde. Bref, l’être humain d’aujourd’hui est le cœur d’un réseau qui fait de lui un être socialement bien entouré.

L’un des commentaires qui revient le plus souvent sur ces nouveaux moyens technologiques, c’est que cela favorise un certain individualisme déjà trop présent dans notre société. C’est peut-être vrai. C’est pour cela que c’est à nous d’utiliser ces outils pour en faire quelque chose de plus, de grand et d’utile.

Tous ces contacts permettent de prendre des nouvelles des amis, de partager avec eux un ensemble de valeurs. Et donc de pratiquer une nouvelle sorte de militantisme. Qui n’a pas, ces derniers mois, signé une pétition en ligne, fait suivre une demande d’action ? Votre syndicat, via son adresse de courriel, vous a d’ailleurs fait suivre une série de demandes qu’il jugeait importantes. Un autre moyen pour aller plus loin et refaire le monde. C’est là que germent les nouvelles graines de la solidarité.

En 2009, nous nous battrons encore dans le CSSS pour améliorer nos conditions de travail. Nous continuerons à faire respecter et appliquer notre convention collective. En 2009, nous traverserons la crise économique, les conditions plus difficiles, et nous commencerons la réflexion en vue de la prochaine négociation provinciale… avec le même gouvernement, majoritaire, qui nous a donné le décret en 2006. Le défi est à la hauteur de nos attentes.

La solidarité, nous en aurons besoin, plus que jamais. C’est pourquoi nous nous permettons déjà de déclarer l’année 2009, l’année de la solidarité. Nous vous la souhaitons, belle, pleine et inconditionnelle.

Bonne Année.

Vous trouverez la dernière édition du journal syndical dans la section Journal

7 octobre : Première journée mondiale du travail décent.

À l’initiative de la CSI, Confédération syndicale internationale, le 7 octobre souligne la Journée mondiale du travail décent. Partout sur la planète, les syndicats et organisations du travail soulignent à leur façon ce besoin d’une mondialisation d’un autre genre. Le travail décent, c’est la possibilité pour chaque femme et chaque homme d’accéder à un travail productif dans des conditions dignes et respectables.

On pourrait croire que cette journée s’adresse aux travailleurs d’ailleurs, car nos conditions de travail sont bien meilleures que dans de nombreux pays. C’est vrai. Et pourtant, on trouve chez nous aussi des situations difficiles.

Travail décent pour les femmes

Sur la terre, des millions de femmes n’ont aucune forme de protection sociale et travaillent dans des conditions précaires. Au Québec, les femmes occupent 70 % des emplois à temps partiel et représentent plus de 71% des personnes qui travaillent au plus bas salaire.

Travail décent pour les jeunes

Alors que l’on se croit bien protégé au Québec, le taux de syndicalisation des jeunes est de 30 %, alors qu’il est de 40 % pour l’ensemble de la main d’œuvre. Ce qui veut dire que les jeunes sont moins bien protégés. Ils occupent des emplois plus précaires et aux revenus moindres. De plus, le taux d’accidents de travail chez les jeunes demeure très élevé : à chaque mois, un jeune décède des suites d’un accident de travail et 200 autres sont blessés.

À l’ère des délocalisations vers le sud de sociétés multinationales, les gouvernements du nord continuent de sabrer dans les politiques publiques et les protections sociales : les conservateurs d’Ottawa et la caisse d’assurance-chômage, les libéraux de Québec et le code du travail, par exemple.

C’est pourquoi des journées comme celle-ci sont importantes. Pour que nous nous rappelions qu’ici comme ailleurs, il y a des luttes que nous n’avons pas le droit de perdre. Celle pour un travail décent pour toutes et tous, partout, en fait partie.

Pour plus d’information sur la Journée Mondiale pour un Travail Décent : www.ituc-csi.org ou www.csn.qc.ca

 

5 octobre 2008 : Encore dans la rue... contre Harper !

Entre 5000 et 10 000 personnes manifestent dans les rues de Montréal contre la politique de droite des conservateurs, au son des chansons de Richard Séguin, Paul Piché, Mara Tremblay et Stéphane Archambault.

Ils sont venus des quatre coins de la ville, de tous les horizons militants, des groupes contre la pauvreté aux écologistes, des mouvements des femmes aux logements sociaux, des syndicats de toutes organisations… venus dans une manifestation familiale crier leur refus d’un nouveau gouvernement conservateur… majoritaire !

Le trajet s’est arrêté, beau symbole, sur l’esplanade de la place des Arts. Les artistes, qu’on a beaucoup entendu ces derniers jours, s’étaient joints à toutes celles et ceux venus dénoncer les dégâts de 28 mois de gouvernement conservateur minoritaire.

La présence des artistes nous a permis d’assister à un programme varié, composé de discours, bien sûr, mais aussi de prestations musicales originales d’artistes réputés militants. Ceux de la première heure, Richard Séguin et Paul Piché, ont côtoyé les tenants de la relève, comme Mara Tremblay, Vincent Vallières, Alexandre Désilets ou encore Stéphane Archambault.

« Il faut en avoir fait du dégât, comme gouvernement minoritaire, pour s’attirer pareille réplique ! », conclut Claudette Carbonneau, présidente de la CSN, questionnée sur le nombre grandissant de groupes qui se mobilisent contre les conservateurs.

Il reste maintenant quelques jours avant les élections. À nous d’aller voir nos voisins, notre famille, afin de les convaincre de voter de manière à empêcher les candidats conservateurs d’être élus.

Vous trouverez des photos de la manifestation ICI.

 

28 septembre 2008 : Dans la rue pour défendre l’avortement

Des milliers de personnes se sont donné rendez-vous ce dimanche midi pour montrer leur détermination à préserver un droit gagné durement il y a vingt ans, le droit à l’avortement pour les femmes. C’est au parc Lahaie (situé en face de l'édifice du Centre de santé de femmes qui s'est impliqué à fond dans cette bataille et dans l'organisation de la première manif pour le droit à l'avortement) qu’elles se sont rassemblées, pour ensuite se diriger en un long cortège sur l’avenue Mont-Royal vers le parc des Compagnons-de-St-Laurent.

Les femmes étaient nombreuses, bien sûr. Jeunes et moins jeunes, venues répéter à qui voulait l’entendre que leur corps leur appartient et que ce n’est pas un gouvernement, aussi de droite et conservateur soit-il, qui va les ramener vingt ans en arrière, du temps où elles ne pouvaient pas en disposer librement. Ici et là, on pouvait aussi y voir nombre d’hommes venus apporter leur appui à toutes ces femmes, une question de solidarité.

Rappelons que cette mobilisation résulte d’un ensemble de projets de loi privés, comme le C-484, du député conservateur Hepp, qui vise à reconnaître comme distinct les dommages faits au fœtus lorsque la mère est victime d’acte criminel. Il s’agit, en fait, d’un projet de loi visant par la bande, à revoir le droit à l’avortement des femmes. Ce projet de loi est associé à d’autres (C-338, C-543- C-537) et est poussé par la droite religieuse et les groupe pro-vie, notamment le groupe « Focus on Family », qui se cachent derrière le parti conservateur.

Ces projets de lois ont été arrêtés de justesse, vu que le Canada est reparti en campagne électorale. Et bien que l’on n’en entende peu parler durant la campagne, il faut savoir qu’ils reviendront très vite sur le tapis si le parti conservateur revient au pouvoir, et d’autant plus s’il est majoritaire. Sans oublier que des députés d’autres partis, comme le parti libéral, ont déjà voté pour ces projets de loi en première lecture.

Parmi la foule, on pouvait voir les bannières de nombres de groupes communautaires, de groupes de femmes, mais aussi de partis politiques traditionnellement plus « à gauche », comme Québec Solidaire ou le NPD. Des groupes qui luttent contre d’autres discriminations étaient aussi présents, comme le Conseil Québecois des Gais et Lesbiennes du Québec ou encore le Comité LGBT du Conseil central de Montréal. Ces groupes savent ce que c’est que devenir la cible des groupes de droite et étaient donc venus en solidarité avec les femmes.

Au fait, vous ai-je rappelé que l’on vote bientôt qu’il est important que toutes ces idées de droite ne passent pas ? Vous savez donc quoi faire !

Toutes les photos ICI

18 août 2008 : les photos de la fierté LGBT à Montréal

Être fier…

Malgré l’été pluvieux que nous avons connu, il a fait beau -comme toujours!- pour le défilé de la fierté Gaie, lesbienne, bisexuelle et transgenre de Montréal. La CSN y a bien sûr envoyé une délégation, composée de personnes de partout au Québec.

Les groupes communautaires, les bars et institutions du village, les partis politiques et les grandes organisations syndicales ont rivalisé d’originalité pour transmettre leur message. Pour la CSN, la barre était haute car il faut à la fois transmettre un message syndical, et trouver le moyen de s’insérer avec dynamisme dans un défilé riche en couleurs.

Puisque nous vivons dans une société qui met facilement des étiquettes, il a été proposé à chacun de créer la sienne, en insistant sur le choix d’élément dont il est fier : être gai, lesbienne, hétérosexuel-le, transgenre, mais aussi syndicaliste, féministe, gauchiste, écologiste, etc. Cette étiquette personnalisée se retrouvait sur les t-shirts (certifiés ne provenant pas d’ateliers de misère) des participants au défilé. Le défi a été relevé : encore une belle participation CSN au défilé cette année !

Les photos, en grand nombre, sont ici !

28 juillet 2008: Votre lecture d'été est arrivée !

Le JOURNAL syndical de l’été vient tout juste de sortir de presse. Comme d’habitude, il aborde les sujets qui vous concernent, depuis les conséquences des coupures budgétaires jusqu’aux services sociaux les fins de semaines dans les CLSC !

Une fois encore, nous vous invitons à poser des gestes de solidarité. Ce n’est pas parce que c’est les vacances qu’il faut cesser de penser aux autres travailleuses et travailleurs qui luttent, durement, pour améliorer leurs conditions de travail : ceux de la raffinerie de Pétro-Canada, en lock-out depuis près d’un an, ou encore, ceux des grands hôtels du Québec, en pleine négociation de leur convention collective !

Tout cela et plus, dans le JOURNAL que vous trouverez ICI !

Alors, bonne lecture… et bon été !

Manifestation du 3 mai : Nous y étions !

Selon les médias, nous étions des milliers dans la rue, samedi, à braver la météo peu clémente pour célébrer la fête des Travailleuses et Travailleurs ! Autant de personnes venues dire leur opposition à une privatisation de la santé qui semble avoir pris le train à grande vitesse !

Du côté de notre syndicat, le rappel quotidien par courriel semblait en avoir irrité quelques unes, mais l’important, c’est que nous étions, nous aussi, venues nombreuses. Et les photos en témoignent : la pluie ne nous fait pas peur et ne nous empêche pas de faire les fous !

Merci à toutes celles qui ont trouvé le temps et l’énergie pour être des nôtres. … Et à la prochaine fois !

Ne manquez pas les photos ICI.


13 avril 2008 : Une manifestation colorée !

Quelques centaines de personnes ont répondu à l’appel de la Coalition pour humaniser la rue Notre-Dame ce dimanche après-midi. Celle-ci organisait une manifestation pour contester le projet d’autoroute urbaine de huit voies et réclamait plutôt un véritable boulevard urbain faisant la part belle au transport collectif.

L’Ambiance était bon enfant lors de la manifestation. Piétons, cyclistes, familles avec poussettes, représentants des groupes environnementaux et des partis politiques s’étaient rendu vers 13 heures au métro Papineau pour défiler dans la bonne humeur. On retrouvait parmi eux des têtes plus connues : Quelques personnalités de Québec solidaire comme Françoise David, François Saillant ou Manon Massé. Mais aussi Arthur Sandborn, ancien président du Conseil central et maintenant à Greenpeace, et bien sûr nos dirigeants syndicaux montréalais : Gaétan Châteauneuf, Véronique De Sève et Dominique Daigneault, tous trois du Conseil central.

Tous sont venus dire leur opposition au projet mis de l’avant par le gouvernement pour la rénovation de la rue Notre-Dame. Rappelons-nous qu’un premier projet avait été déposé par le Ministère des transports en 2001, une autoroute en tranchée de trois voies dans chaque sens, reliant la 25 au centre ville de Montréal. De nombreux groupes ont exprimé alors leur opposition au projet lors d’audiences publiques, favorisant plutôt l’idée d’un boulevard urbain. Ce qui permettait de répondre aux besoins des résidents du quartier, respecter les engagements environnementaux et ne pas augmenter le flux d’autos au centre ville.

En 2006, le gouvernement annonçait son choix, un projet similaire au précédent mais sur huit voies, dont deux réservées au transport collectif. Les consultations ont été cette fois plus limitées. Cependant, la Direction de la santé publique, tout comme le CSSS Lucille-Teasdale se sont montrés inquiets pour la santé des résidents des quartiers avoisinants. Les raisons données par les opposants au projet sont nombreuses : problèmes de circulation pour les résidents, pollution, augmentation du nombre d’automobiles en ville, perte de l’accès au Fleuve, peu de transport collectif, etc.

C’est pourquoi on retrouvait dans la manifestation des slogans en tous genres : les uns disant leur refus du béton et de l’autoroute, les autres demandant un quartier respirable, un tramway sur Notre-Dame, ou encore contre l’augmentation du nombre d’automobiles, etc. La plupart étaient peint à la main sur des cartons de récupération, donnant au tout un petit air familial et rafraîchissant. Même la météo s’est mise de la partie en alternant régulièrement : neige, soleil, pluie et vent se sont succédé au rythme des tambours et sifflets.

La manifestation a traversé le quartier Hochelaga-Maisonneuve, suivant un tracé proche de celui de la rue Notre-Dame, pour se terminer sur la place publique devant le Centre culturel de l’est. En lieu et place des traditionnels discours, les organisateurs avaient prévu un concert où des chanteurs de tous styles ont interprétés des airs en lien avec la ville ou la rue Notre-Dame. Moment d’émotion que celui où la foule s’est surprise, malgré le froid, à reprendre « la rue Principale » des Colocs !

La Coalition rappelle que les travaux de l’autoroute controversée doivent commencer cet été et qu’elle propose aux citoyens un autre moyen de dire leur opposition au projet. Ils peuvent, comme plus de 2 000 personnes l’ont fait déjà, signer la pétition en ligne www.rue-notre-dame.org. Chaque geste compte !

Nos photos sont ici

 

8 avril 2008 : NON À L'AUTOROUTE NOTRE-DAME, GRAND TINTAMARRE POUR UN VRAI BOULEVARD

Comme vous le savez sans doute, le gouvernement québécois se propose de construire à Montréal, dans notre territoire de CSSS, une autoroute à 8 voies, le long de la rue Notre-Dame, même si nous sommes à l'ère de Kyoto et des villes vertes! Et même si le maire Tremblay affiche sur les tribunes publiques un parti-pris pour le tramway...

Plusieurs citoyens du quartier se révoltent contre cette idée rétrograde d'autoroute en milieu urbain et revendiquent plutôt la construction d'une ligne de transport collectif de haut niveau dans l'axe est-ouest, un tram express qui irait de la pointe-de-l'île jusqu'à Dorval, en passant par le centre-ville, au sud de la montagne. Le métro actuel date des années soixante, il serait temps de lui ajouter au moins une ligne.

Ce problème ne concerne pas seulement l'est de Montréal, il concerne toute la ville et même tout le Québec, car le fleuve est là, juste à côté, et le projet gouvernemental empêcherait à jamais de l'ouvrir à la population.

De plus, au moment où Toronto développe son «waterfront» et demande à un des grands urbanistes de l'heure (Ken Greenberg) de mettre en valeur l'embouchure de la Don River, au moment où Bordeaux prend du gallon parce qu'elle a décidé de redonner la ville au citoyens en misant sur la construction de voies de tramways,au moment où la ville de Portland en Oregon a repris possession de terrains qui appartenaient à l'État pour y faire passer des tramways,

…à ce même moment, nous ici, au Québec, à Montréal, on paierait des sommes faramineuses (près de 5 milliards de dollars!) pour un projet conçu dans les années 50 et 60, une autoroute qui ferait toute la place à la voiture et au pétrole? Un projet niant la vie urbaine, qui engorgerait un centre-ville déjà congestionné, chasserait les piétons, dévaluerait des quartiers historiques, empoisonnerait les résidents et couperait toute la population de son fleuve, un des plus beaux du monde?

Pour exprimer notre point de vue citoyen, et pour dire Non à l'Autoroute Notre-Dame, nous vous invitons à participer à une grande marche collective le dimanche 13 avril, qui s'intitule le Grand Tintamarre pour un vrai boulevard !

Nous voulons que ça fasse du bruit, alors bienvenue à tous, avec vos tambours, vos tam-tam, vos castagnettes et même vos casseroles !

Le rendez-vous a lieu au métro Papineau, à 13h30. Nous marcherons le long de la rue Sainte-Catherine en nous arrêtant brièvement dans les parcs Jos-Monferrant et Morgan, et nous aboutirons au Marché Maisonneuve vers 15h30, où des musiciens accueilleront les marcheurs.

Enfin, n'oubliez pas de signer la pétition, à l'adresse suivante: petiton notre dame

 

1er mars 2008 : Le Journal nouveau est sorti !

Le Journal de mars vient tout juste de sortir de presse : vous y trouverez des articles sur la journée internationale des femmes, mais aussi beaucoup d'informations sur la Santé-sécurité (cela nous tient à coeur), et une série de conseils pour vos relations avec les cadres du CSSS, histoire de faire respecter vos droits!

Comme d'habitude, la version couleur en pdf est sur le site, et la version papier N/B vous parviendra sous peu... Vous trouverez le journal...en cliquant sur l'image ci-haut !

Bonne lecture !

 

20 Décembre 2007 : C'est à notre tour...

...de vous écrire un petit mot pour vous souhaiter une bonne année syndicale en 2008 !

L’année qui se termine a été riche en moments d’émotions intenses: des élections au printemps qui ont vu Mario Dumont et sa politique de droite prendre de l’ampleur, les immanquables scandales du fédéral (on n’y échappe pas… et on n’est plus étonné) ou encore les raisonnables accommodements…

Au plan local, l’année a vu se terminer la négociation cet automne… avec la signature d’une convention le 6 décembre, soit quelques jours avant que les syndicats ne gagnent, devant la Cour supérieure, leur contestation de la loi 30 qui forçait les regroupements syndicaux. Un jugement dont il nous faudra attendre quelque peu pour connaître toutes les retombées.

Une année qui se termine bien, donc ! Et une autre qui commence sur les chapeaux de roues. Cette fois, la période de rodage du CSSS est terminée et nous avons toutes et tous des attentes… que les nombreux ratés soient choses du passé !

L’équipe de l’exécutif et du conseil syndical vous souhaite à toutes et tous une année de 2008 remplie de petits bonheurs au travail et à la maison !

---

ATTENTION : Le conseil fédéral de la FSSS de novembre dernier a adopté les conditions de renouvellement de notre contrat d'assurance avec la SSQ. En bref, le régime de base augmente de 11.5%, dû essentiellement à la hausse du coût des médicaments. Pour le régime complémentaire 1, l'assurance maladie additionnelle est diminuée de 10% et, pour les soins dentaires (1A+B), la hausse est de 2.8%.

Il n'y a aucune augmentation pour l'assurance-salaire longue durée et le régime complémentaire IV est diminué de 13.4%.

Si l'on considère l'ensemble des couvertures disponibles, l'augmentation moyenne pour l'année 2008 sera de 5.7%.

Pour plus de détails, vous retrouverez le document complet ICI. De plus, votre déléguée en aura très bientôt une copie.

Enfin, la FSSS organise une vaste tournée de consultation dans les syndicats locaux en vue du renouvellement de 2009, afin de connaître la volonté des membres sur des options collectives ou individuelles. Notre syndicat sera consulté en février. Vous recevrez les détails prochainement.


 

6 décembre 2007 : Il s’en passe des chose en ce 6 décembre…


Le 6 décembre est déjà une date importante. Il se sera d’autant plus pour nous, syndiquées du CSSS Lucille-Teasdale.


Le 6 décembre, c’est la date commémorative des tristes événements de Polytechnique, et c’est aussi la journée au Québec où on souligne tout particulièrement la violence faite aux femmes. Encore cette année, 18 ans après Polytechnique, trop de femmes ont été violentées. Une journée comme celle-ci permet de rappeler qu’il FAUT que cela cesse.

Ce 6 décembre, c’est aussi la date où vos représentants syndicaux ont signé, cet après-midi, la convention collective locale. Rappelons que les principes en ont été adoptés à une forte majorité lors de la dernière assemblée générale. Le temps de finaliser les textes, et voilà, elle a enfin pu être signée aujourd’hui.

Pour rappel, la date de mise en application a été fixée au 9 décembre. Vous devriez, assez rapidement, en recevoir une copie.

L’ambiance était… nettement plus détendue aujourd’hui que lors des séances de négociation. Les deux parties se sont dites satisfaites du résultat obtenu. Restera maintenant à l’appliquer et… la respecter.

Les photos ICI

 

27 novembre 2007 : Tout frais sorti des presses…


Enfin, depuis le temps que vous l’attendiez, tout comme le beaujolais nouveau, le journal est arrivé ! 12 pages d’articles, d’informations intéressantes, de rencontres…

Dans cette édition qui vous parviendra sous peu par l’entremise de vos déléguées, vous trouverez : une entrevue avec « les filles de la paie », le compte-rendu de la Commission Olivia-Cosmos, des infos en santé-sécurité, la campagne CSN contre la privatisation de la santé, et aussi… des comités syndicaux à la recherche de membres…

Comme d’habitude, vous avez reçu la version en noir et blanc, mais une riche version en couleur est disponible sur notre site internet : ICI

Bonne lecture !


14 novembre 2007 : Un vote historique !

Ce soir se tenait notre assemblée générale dédiée tout particulièrement à l’entente de principe négociée avec l’employeur sur les 26 matières de négociation locale.

Depuis trois semaines, l’exécutif syndical et l’équipe de négociation ont fait la tournée des 11 sites du CSSS afin de vous présenter le contenu de cette entente négociée tout au long de cette année. Dans l’ensemble, une série de gains étaient notés.

Ce soir, c’était au tour des membres de venir donner leur opinion sur l’ensemble des trois documents soumis au vote. Chaque catégorie d’employées s’est réunie. Nous avons reçu le vote de 12 personnes dans la catégorie 3 et 66 dans la catégorie 4.

Tout d’abord, sur l’ensemble des 26 matières de négociation locale. La catégorie 3 a adopté l’ensemble de principe à l’unanimité ; la catégorie 4 l’a adoptée à 64Pour/2Contre. L’entente de principe est donc adoptée dans les deux catégories.

La lettre d’entente sur la reconversion des heures a été adoptée à l’unanimité dans les deux catégories.

La lettre d’entente sur l’attribution des postes professionnels par ancienneté a été adoptée à l’unanimité dans la catégorie 3 et à 65Pour/1Contre dans la catégorie 4.

Interrogée tout de suite après la divulgation des résultats, la présidente de notre syndicat, Suzanne Audette s’est dite très fière de l’entente adoptée ce soir. Elle a souligné le travail très important fourni par tous les acteurs de la négociation : membres du comité de négo et du comité élargi. Mais bien sûr, tout le travail n’est pas terminé. Il reste maintenant à fignoler les textes définitifs et nous entendre avec la direction sur une date de mise en application.

Nous avons adopté ce soir une entente historique : notre première convention collective locale !

Les photos de l'assemblée générale : ÌCI

 

5 novembre 2007 : Une mobilisation qui porte fruit !


Mobilisés, conscientisés, pour préserver nos soins de santé! C’est sur ce slogan que nous étions près de mille ce lundi matin devant le chic Manoir de Saint-Sauveur, pour dénoncer le « Davos de la santé ». Cette réunion secrète de ceux qui se disent les meilleurs dans le monde : politiciens, lobbyistes des compagnies de médicaments et services de santé, hauts-fonctionnaires… tous réunis pour « régler le problème des coûts de santé du Québec ».

Nos autobus sont partis tôt le matin de Montréal et d’un peu partout dans la région pour converger vers Saint-Sauveur. Ce qui faisait plaisir à voir, c’est la diversité des pancartes, drapeaux et bannières. Tout le monde était là ou presque. Les centrales et organisations syndicales, les groupes communautaires et la Coalition solidarité santé avaient envoyés des délégués afin de transformer une réunion qui devait avoir lieu dans le secret en un événement médiatique.

Et cela a porté fruit : tous les ministres québécois ont annulé leur visite ! Charest, Forget ou Couillard, pourtant prévus au programme, ont finalement décidé de ne pas affronter les caméras, les journalistes et les manifestants venus pour leur demander des comptes sur leur participation à cette rencontre.

Le public, c’est la santé pour tout le monde. Nous ne voulons pas du privé. Ce message, nous l’avons porté au nom de nos membres, en votre nom à toutes et tous, à ceux qui prétendaient, à l’intérieur du Manoir, faire de l’argent sur notre santé.

Toutes les photos ICI


30 Octobre 2007 : La CSN fête l’halloween en pensant aux services publics !


A l'occasion de la journée de l'Halloween, des travailleuses et travailleurs, membres de syndicats affiliés à la CSN, procéderont à la distribution de tracts d'information pour sensibiliser et alerter la population sur les dangers réels de la privatisation de notre système public de santé au Québec. Cette opération est organisée dans le cadre de la campagne que mène actuellement la CSN : « Le public, c'est la santé pour tout le monde ! » dont vous entendrez parler tout au long des prochains mois.

Des représentants de votre syndicat y participaient devant les entrées du métro Radisson (Place Versailles). Une journée…euh… encore froide, à 7h du matin ! Les photos sont ici. De plus, nous parlerons du contenu du tract distribué dans la prochaine édition du journal syndical. Ne le manquez pas !

Bon halloween… BOOOO !

 

16 septembre 2007 : Nous avons une entente de principe !

Vous avez peut-être déjà entendu la nouvelle, ou lu l’information dans le Capsule du CSSS… Nous avons effectivement une entente de principe sur les matières de négociation locale.

Une entente de principe, cela veut dire quoi ? Cela veut dire que le comité syndical de négociation est arrivé à une entente avec la direction, sur l’ensemble des matières locales et s’est engagé à en recommander son adoption à l’assemblée générale.

Dans les faits, cela veut dire que rien n’est encore signé et que ce n’est qu’une fois que l’assemblée générale aura accepté l’entente et qu’une date de mise en application aura été déterminée, que ces matières pourront s’appliquer.

Il nous aura fallu un peu plus d’an entre le dépôt de notre projet et la conclusion de la négociation. Un an pendant lequel vous avez porté les couleurs de votre syndicat, participé aux concours et autres actions que nous vous avons proposées. C’est entre autre grâce à cette mobilisation que nous pouvons maintenant parler d’un règlement. En cela, nous vous remercions de votre appui au comité de négociation.

Dans les prochaines semaines, le comité de négociation doit encore procéder à la vérification des textes afin de s’assurer qu’ils répondent bien aux principes convenus avec l’employeur, préparer un document pour présenter à l’assemblée et organiser la consultation ainsi que le vote des membres.

Nous pouvons d’ailleurs déjà vous annoncer que nous ferons une tournée d’information sur tous les sites du 1er au 11 octobre. Surveillez les affiches afin de savoir quel midi nous serons chez vous ! Par la suite, nous procéderons au vote lors d’une assemblée générale de catégorie, dont la date reste encore à déterminer.

Nous avons hâte de vous présenter le contenu de l’entente de principe, car nous pensons sincèrement que nos conditions de travail s’en trouveront améliorées.

Au plaisir de vous voir très bientôt pour vous en parler,

Votre comité de négociation.


NB : ce texte fait partie de l'info négo No 5 : ICI

 

23 juillet 2007 : Le Journal de l’été vient de sortir !

Ça y est ! Le Journal de l’été est arrivé. Il est en ce moment à l’impression et vous devriez le recevoir d’ici la fin de la semaine. Mais vous pouvez déjà consulter la version pdf en couleur sur ce site. Et croyez-moi, les photos couleurs sont bien plus belles!

Au menu : un dossier spécial sur la santé-sécurité. Il faut dire que ce dossier bouge beaucoup, ces temps-ci. Après toutes les pressions que nous avons faites auprès de la direction concernant la qualité de l’air au CLSC de Rosemont, il semble que les choses débloquent enfin. À lire avec attention! Dans ce même dossier, vous entendrez parler de la réorganisation anarchique des approvisionnements… un bis repetita de ce qui s’est passé avec le service de la paie? À lire aussi.

Sans oublier que l’on parle de l’ÉVÉNEMENT de l’ÉTÉ : le Forum Social Québécois, notre lieu de réflexion sur le Québec que nous voulons pour demain… « Un autre Québec est en marche » en est le thème… tous les détails dans le journal et sur leur site internet (voir bannière ci-haut) Sachez déjà que le syndicat a décidé d’y envoyer quatre déléguées officielles. Elles seront vos reporters et vous informeront sur ce qui s’y passera… Mais rien ne vous empêche de venir voir par vous-même : ateliers, conférences, spectacles, manifestation sont au programme ! Il y en aura pour tous les goûts. Alors, en serez-vous ?

A lire ici : la petite histoire du mouvement altermondialiste

Vous trouverez le journal dans la section Journal

Et si vous avez manqué le point sur les négos locales, le dernier INFO-NEGOS est encore disponible sur notre site dans la section DOCUMENTS

Bonne lecture ! Et rappelez-vous que durant tout l’été, votre exécutif continue à vous donner des services. Vous pouvez nous contacter au local syndical, toujours au même numéro : 514-253-9717 poste 5234.

Bon été !

23 mai 2007 : Le plan d’action syndical sur la négo locale adopté à l’unanimité.

C’est ce mercredi soir que ce tenait l’assemblée générale du syndicat sur la négo locale. Commencée en retard à cause de la grève du transport en commun, l’assemblée a débuté par l’installation des nouveaux officiers syndicaux et l’adoption de modifications aux statuts pour simplifier la procédure d’élections des déléguées au conseil syndical.

Le plat de résistance : la négo locale.

Le comité de négo locale a ensuite présenté l’état d’avancement des travaux, à savoir ce qui est réglé (peu) et ce qui reste encore à travailler (beaucoup). Nous avons même eu droit à des nouvelles très fraîches, vu que la dernière séance de négo se tenait… aujourd’hui même ! Nous avons pu constater que … la MOBILITÉ est, tel que prévu, ce qui achoppe le plus. Il semble difficile de leur faire comprendre que les travailleuses ne veulent pas se promener d’un site à l’autre. Et ce n’est pas la définition large des « services » qui va nous aider. Il faut faire reconnaître par la direction la notion de « port d’attache ». Pas facile…

C’est pourquoi, l’assemblée des deux catégories 3 et la 4, ont tenu un vote sur le plan d’action prévu jusqu’en juin, la négo se terminant avec l’arbitrage début septembre. Négocier, c’est maintenant qu’il faut le faire !

Le plan d’action reprend plusieurs actions, dont les premières commenceront sous peu. L’effort de visibilité sera demandé à chacune et chacun afin que la direction puisse voir et sentir que les travailleuses sont derrière leur comité de négo et soutiennent leurs demandes ! Vous pouvez contacter votre déléguée de site pour avoir plus d’information sur ces diverses actions.


ATTENTION : la semaine prochaine se tiendra, sur l’ensemble des sites, des élections pour les postes au conseil syndical. Surveillez les affiches qui vont apparaître dès demain vous donnant les détails de la réunion. C’est aussi le moment de penser à vous impliquer…

NB :Vous trouverez un lien, à droite du site, donnant un avis sur l'action des travailleurs de l'entretien de la STM. Au-delà des inconvénients de cette action, il y a des personnes qui luttent pour leurs conditions de travail, tout comme nous...

 

14 mai 2007 : Ne manquez pas… notre compte-rendu de la Caravane de la négo… en BD !

En effet, c’est sous la forme d’une bande dessinée que nous vous proposons de revivre ces trois jours de caravane. Une BD de 16 pages, vous permettant de vous voir (pour celles qui sont venues nous rencontrer), de savoir ce que vous avez manqué (pour celles qui n’ont pu venir)… mais surtout vous approprier les progrès de la très lente négo, le tout sur un ton humoristique. Pour les détails fins, vous êtes bien sûr invitées à venir à l’assemblée générale du 23 mai. En attendant, un peu de lecture ne peut pas faire de tort.

Vous en avez deux versions sur le site : une au format « internet » pour lire en ligne, et une au format « pdf » pour garder, imprimer,… et savourer cette édition de collection !

Allez, bonne lecture et donnez-nous en des nouvelles… quand vous nous rencontrerez lors de l’assemblée générale du 23 (ne pas oublier de vous inscrire !).

La version internet est ICI

La version pdf est ICI

 

Manifestation du premier mai…

Nous étions quelques uns à vous représenter hier à la manifestation du premier mai à Montréal. Rappelons tout de même que cette journée célèbre la fête des travailleuses et travailleurs du monde entier. Un jour dans l’année pour penser à toutes celles et ceux qui travaillent pour faire tourner le monde économique… parfois dans des conditions de misère, souvent non-regroupées en syndicat pour les défendre, parfois même dans des milieux dangereux pour leur santé… Nous qui nous battons pour améliorer nos propres conditions, nous pensons aussi à tous ceux-là.

Un petit mot tout spécial à celles et ceux qui ont pu se déplacer pour défiler hier sur la rue Mont-Royal, celles que nous avons vues, Danielle Tremblay et moi, et tous ceux et celles que nous avons manqués.

Une manifestation toute symbolique, pour une fête qui l’est tout autant !

On se dit à l’an prochain !

Quelques photos : ICI

 

29 avril 2007 : Traditionnelle sortie du premier mai : Nos pas, nos cris, unis pour la démocratie !

Nos pas, nos cris, unis pour la démocratie !

Le 1er mai, Fête internationale des travailleuses et des travailleurs, approche à grands pas. Sur le thème Nos pas, nos cris, unis pour la démocratie, cette journée sera une autre occasion de montrer notre opposition aux politiques néolibérales qui ont fait reculer nos droits et nos acquis. Nous avons beaucoup à reconquérir et l’élection d’un gouvernement minoritaire libéral et d’une opposition adéquiste est loin de faciliter les choses.

Quatre années de règne libéral auront laissé des marques profondes. Le gouvernement Charest a modifié l'article 45 du Code du travail afin de fragiliser les droits des travailleuses et des travailleurs en cas de sous-traitance. Il a désyndiqué les travailleuses qui œuvrent en milieu familial dans les services de garde et dans les soins aux personnes en perte d’autonomie ou déficientes intellectuelles. Il a reconfiguré les syndicats du réseau de la santé et des services sociaux, décentralisé les négociations et introduit des lois qui ouvrent la porte au privé dans le système de santé comme dans la gestion de l’eau. Il s’est doté d’une agence en vue de mettre en place des partenariats public-privé. Il a imposé un décret tout à fait odieux qui fixe nos conditions de travail dans la santé jusqu’en 2010, décret qui a été sévèrement blâmé par le Bureau international du travail qui exige des correctifs.

Le 1er mai prochain, nous réitérerons notre appel au nouveau gouvernement afin qu’il mette en œuvre les recommandations du BIT en vue de rétablir un véritable droit de négocier dans le secteur public. Nous exigerons une véritable politique industrielle pour faire face aux crises sans précédent qui secouent les secteurs manufacturier, de l’industrie porcine, du vêtement, de la forêt ou du papier.


Le rassemblement aura lieu à compter de 18h30, au parc des Compagnons-de-Saint-Laurent, à l’angle des rues Mont-Royal et Cartier. La marche se terminera au parc Jeanne-Mance avec les traditionnels discours. Une fête suivra au Kola Note, 5240, avenue du Parc. Groupe invité : Genticorum.

Nous serons comme syndicat, et nous apporterons notre bannière ! Aussi, le Rendez-vous est à 18h15 dans le parc (cherchez notre belle bannière verte). Nous unirons nos pas, nos cris, ensemble… unis pour la démocratie !

 

ELECTIONS à l'éxécutif syndical

Avec quelques jours de retard, nous sommes heureux d’annoncer le résultat des élections aux divers postes de l’exécutif syndical. Il n’y a eu qu’une candidature par poste, c’est pourquoi ces personnes ont été automatiquement élue, sans procédure d’élection.

Il faut cependant noter qu’il reste DEUX postes vacants à l’exécutif : celui de secrétaire et celui de responsable à la mobilisation… Avis aux amateures….

Ont été élus : Suzanne Audette, présidente; Danielle Tremblay, vice-présidente catégorie 3; Sébastien Benoît, vice-président catégorie 4; Lucie Léger, trésorière; Benoit Carrière, responsable aux ententes et griefs; Louise Tremblay, responsable en santé et sécurité et Jacques Tricot, responsable à l’information.

Une tentative de combler les postes vacants sera faite lors de la prochaine assemblée générale.

Vos trouverez l'avis d'élection dans la section "Document"

 

26 avril 2007 :Jour 3 : La caravane arrivée à bon port !

Après trois belles journées, la caravane de la négo a enfin terminé sa tournée des 11 sites du CSSS. Elle finissait aujourd’hui avec quatre lieux de travail visités, dont deux revêtaient une signification particulière : JH Charbonneau, car c’est le siège d’une bonne partie de la direction (en plus d’accueillir nombre de nos membres), et le CLSC De Rosemont, puisque c’est là que se tiennent les rencontres de négo… dont la prochaine débute demain vendredi… à 9h00 !

Encore une fois, nous avons reçu un bel accueil des travailleuses, des petits comme des plus gros sites. Rencontre, jasette sur les réalités du CSSS, les conditions de travail… et bien sûr négo locale !

Au nom de l’exécutif, je veux ici remercier toutes celles et ceux qui sont venus nous rencontrer durant ces trois jours. Les témoignages que vous nous avez livrés, les encouragements que vous avez formulés, tout cela nous redonne du cœur à l’ouvrage, et nous en avions besoin, après ces mois à tenter de contrer les dégâts d’une fusion forcée que l’on doit, rappelons-le nous, à nul autre que Jean Charest !

D’ici peu, nous vous inviterons à une assemblée générale sur la négo locale, afin de faire le point… et parler d’action à nouveau, car comme nous le répétons depuis trois jours : le temps file… IL FAUT NÉGOCIER !

Merci à toutes celles et ceux qui ont travaillé dur pour faire des ces journées une réussite, et tout particulièrement à Thérèse Hamel, du comité de mob, ainsi qu’à Marlyne Harpin et Cindy Vanier, du conseil central, qui nous ont donné un sacré coup de main !

les photos ici !

 

25 avril 2007 : La caravane continue et visite trois sites aujourd’hui !

La caravane de la négo continue son petit bonhomme de chemin, rencontre les membres des catégories 3 et 4 et parle de la négociation… qui n’avance pas vite selon nos porte-paroles ! Aujourd’hui, elle s’est arrêtée ce midi devant le CLSC Hochelaga-Maisonneuve, ou de nombreuses travailleuses sont venues se renseigner sur les progrès dans les vingt-six matières à négocier. En musique et sous le soleil, les passants de la rue Ontario ont pu eux aussi être informés en dégustant des petits bonbons distribués… en guise de moyen de pression !

L’ambiance était nettement plus froide au CH Jeanne-Le-Ber : après 30 minutes devant le CH, on n’avait rencontré que deux travailleurs… de l’hôpital voisin, L-H-Lafontaine ! Surpris, nous sommes entrés à l’intérieur du CH et avons été accueillis par une cadre… nous interdisant l’accès ! Finalement, nous avons pu, bien accompagné par M. Forest, un autre cadre, faire le tour des travailleuses des deux catégories que nous représentons, et leur distribuer de l’information et leur donner les collations-santé préparées pour elles… Visiblement, personne n’avait pu prendre quelques minutes pour sortir nous rencontrer…

Et finalement nous sommes arrivés --discrètement car le centre n’a pas d’enseigne du CSSS et veut garder son adresse confidentielle—pour rencontrer le personnel de l’Entremise. Nous avons rencontré les travailleuses du jour et du soir, tout juste avant le changement de quart… et en avons profité pour visiter la maison. On en parle beaucoup, mais y’a pas grand monde qui l’a déjà vue, l’Entremise… Discussion sur la négo locale, mais aussi sur le sujet de l’heure ici : le nouveau système de paie qui connaît quelques ratés…

En conclusion, encore une bonne journée bien remplie, qui a permis à la fois de rencontrer des travailleuses de trois sites, mais bien sûr de parler de négo locale et des sujets qui tiennent à cœur des unes et des autres. Une journée que l’on finit fatigué mais content…

Et on recommence demain !

La traditionnelle galerie de photos ici

 

Nouvelles de la Caravane : jour 1 !

Quelle expérience que celle de se promener sur tous les sites du CSSS en trois jours! Rien qu’aujourd’hui, des membres de l’équipe de négo et de l’exécutif syndical ont visité quatre lieux différents, entre 7h45 du matin et 15h00 : Nous avons débuté la journée devant les portes de la Résidence Maison-Neuve autour d’une tasse de café, puis nous sommes allés partager la pause du matin des travailleuses du foyer Rousselot, qui en avaient long à dire sur les travaux qu’elles subissent… bonjour les oreilles et la poussière ! Le temps de midi nous l’avons passé devant le CLSC Olivier-Guimond, et la pause de l’après-midi sur la pelouse du CH Eloria-Lepage!

Tout cela en distribuant des collations santé (pomme, fromage, biscuits à l’avoine et jus de fruit) emballées dans des petits sacs en papier recyclable (vive le syndicalisme responsable!).

Partout, nous avons pu parler « négo locale » avec les travailleuses venues nous rencontrer. Chose étonnante, les inquiétudes des unes et des autres tournent souvent autour d’une même question : la mobilité, et la peur d’être brinquebalées d’un site à l’autre ! Faut croire que notre poisson d’avril, finalement, était peut-être drôle, mais a rejoint les préoccupations de bien du monde...

Vous trouverez, dans notre rubrique « Photos », les premières images de cette journée. La suite demain… après une bonne nuit de sommeil !

17 avril 2007 : Elle arrive en ville !

La CARAVANE DE LA NÉGO arrive en ville ! Ne manquez pas l’attraction du printemps ! Une caravane d’information sur la négo locale qui va faire le tour des 11 sites en trois journées ! Défi impressionnant : rencontrer nos membres sur tous les sites, afin de les informer de l’avancement… ou du sur-place des enjeux de négo locale !
Ne manquez pas la visite sur votre site, devant votre lieux de travail, tôt le matin, à la pause, le midi ou en pm !
Toutes les infos très bientôt, par vos déléguées !

En voiture !

26 mars 2007 : Info négo numéro 3

Vous trouverez dans la section document le numéro 3 du journal Info-négo, qui fait le point sur la négociation locale. Une partition pour tempo lent, semble-t-il !

Vous trouverez aussi, dans la même section, l'avis d'élection pour les postes à l'exécutif syndical.

Bonne lecture

 

22 mars 2006 : Bilan de fin de mandat

C’est hier soir que s’est tenue l’assemblée générale de notre syndicat, afin de recevoir le bilan de fin de mandat de l’exécutif et du conseil syndical, d’adopter le bilan financier et les prévisions budgétaires… et émettre l’avis d’élection pour le mandat suivant ! Et oui, notre syndicat est lui aussi en campagne électorale. N’ayez crainte, vous ne risquez pas de voir apparaître des panneaux avec les candidatures de chacun, ni de partis politiques ! ON a déjà bien assez avec les vrais politiciens qui nous prétendent que tout va bien, qu’ils ont réglé nos problèmes et qu’ils feront encore mieux la prochaine fois !

Pour celles et ceux qui n’ont pu assister à la rencontre hier soir, sachez que le document reprenant les bilans est disponible sur notre site web, à l’onglet « DOCUMENTS ». nous avons divisé le texte en deux fichiers, car assez gros avec les images. Lisez-le, et au besoin, posez vos questions aux membres de l’exécutif.

Pour le reste, un avis d’élection va être affiché sur tous les babillards syndicaux, vous invitant à vous présenter à un des neuf postes de l’exécutif syndical. Pensez-y !

 

21 mars 2006 : je vote !

Vous le savez, lundi prochain, c’est la journée des élections ! C’est pourquoi je me permets de vous rappeler l’importance d’aller voter.

* Aux convaincus, je ne dirai rien d’autre que BRAVO !…

*Mais aux autres, quelques infos pour vous dire l’importance du vote. Savez-vous que dans bien des pays, encore de nos jours, des personnes meurent parce qu’elles réclament le droit de choisir leurs dirigeants? Allez voir sur le site d’Amnistie Internationale le nombre de ces pays. C’est effarant ! Les gens se font tuer parce qu’ils réclament un droit que nous considérons comme banal!

Ensuite, à moins de revenir d’un séjour sur la calotte glaciaire, vous ne pouvez pas, comme travailleuse de la santé, être passée à côté du chambardement de notre réseau depuis quatre ans : fusion des établissements, fusion des syndicats, nouvel organisation … et tout récemment, nouveau système de paie (me dites pas que celui-là, vous l’avez oublié !). Bref, votre lieu et outil de travail à changé. Et cela, ce sont des décisions prises par les politiciens… dont ceux qui vont se retrouver au pouvoir le 26 mars au soir.

Bref, choisissez qui vous voulez, prenez la meilleure ou la moins pire des candidates, faites votre choix selon vos propres critères, mais surtout VOTEZ! Car vous savez, il y pire que de dire « J’ai jamais voté pour ça ! »… et ce serait de dire « Et dire que j’ai même pas voté ! ».

Le 26 mars, exprimez-vous…

VOTEZ !

 

14 mars 2007 : Participez au concours de mots croisés sur la négo !

Votre déléguée vous remettra, dans la journée, une grille de mots-croisés sur nos demandes de négociation. Parce que, figurez-vous que nous sommes en plein dans la négo locale ! Journée après journée, les choses avancent peu : trois pas en avant, deux en arrière ! Mais la direction nous prétend toujours qu’il ne veulent pas de l’arbitrage, prévu en septembre si nous n’avons pas terminé…

Alors, en cette belle journée ensoleillée du 14 mars, nous vous proposons un petit concours : une grille de mots croisés à compléter et remettre à votre déléguée. Tirage des fiches gagnantes lors de l’assemblée générale annuelle du 21 mars (en passant, inscrivez-vous donc pour cette assemblée !).

Pour les pressées qui ne veulent pas attendre la distribution, vous trouverez le formulaire à compléter ICI. Il vous suffit de l’imprimer… et de commencer à réfléchir !

Bonne chance à toutes….

27 février 2007 : Francine Lévesque élue présidente de la FSSS-CSN !

La semaine dernière, au 40e Congrès de la Fédération de la santé et des services sociaux, la vice-présidente responsable de la condition féminine, Francine Lévesque, a été élue présidente. Elle succède à Pierre Lamy qui ne sollicitait pas de nouveau mandat.

Les autres membres du nouvel exécutif que nous avons élu sont : Denyse Paradis, secrétaire générale et trésorière; Daniel Dubé, vice-président, personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires; Nathalie Picard, vice-présidente, personnel paratechnique, services auxiliaires et métiers; Josée Marcotte, vice-présidente, personnel de bureau, techniciens et professionnels de l’administration; Laurier Goulet, vice-président techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux; Jeff Begley, vice-président responsable des secteurs privés.

Militer pour faire la différence était le thème de notre congrès. Parmi les orientations adoptées par les congressistes, on retrouve : faire du soutien aux syndicats une priorité dans leur processus de réorganisation, en vue de faire partager aux membres les valeurs de justice, d’équité, de combativité et de solidarité; organiser un large débat sur le rôle de la mobilisation dans l’action syndicale; élaborer des stratégies visant à développer la représentativité de la FSSS, notamment parmi le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires et le personnel des techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux.

La FSSS compte désormais 120 500 membres, soit 10 000 de plus que lors de son précédent congrès, en 2003. Elle est l’organisation syndicale la plus importante du secteur de la santé et des services sociaux et du secteur des centres de la petite enfance. Et nous en faisons partie !

14 février 2007 : Journée de négociation locale !

Bonne St Valentin à tout le monde ! Aujourd’hui, c’est la fête de l’amour, et c’est une belle journée pour être heureux. Votre exécutif syndical vous souhaite de recevoir aujourd’hui tout l’amour que vous méritez…

Mais, ce 14 février, c’est aussi une journée intense de négociation locale. La date-butoir de l’arbitrage obligatoire approche à grand pas, et il reste encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir dire que la négo est réglée. Vous le savez, l’enjeu principal est le déplacement du personnel à travers les sites du CSSS. Sur ce point, pas encore d’accord avec la partie patronale… il faut donc continuer à discuter pour trouver des compromis satisfaisants pour les deux parties.

Durant cette journée, votre déléguée syndicale a un petit quelque chose pour vous, une petite carte avec un cœur en chocolat ! Une attention de votre équipe syndicale. N’hésitez pas à la lui demander lorsque vous la croiserez. Un petit rappel de notre négo locale. Et si vous ne mangez pas de chocolat, vous pouvez toujours la donner à votre cadre local… qui, je vous le rappelle, est celle ou celui qui donne le mandat au comité de négo patronal. N’hésitez pas à leur rappeler que vous voulez que cela avance…

Alors bonne St Valentin… et bonne négo locale !

L’équipe syndicale du STT CSSS Lucille-Teasdale-CSN !

 

13 février 2007 : Solidarité avec les travailleurs d’Olymel !

Les travailleurs d’Olymel vivent ces jours-ci des moments difficiles. Confrontés à un employeur possédant de gros moyens, comme engager le poids-lourd de la non-négociation Lucien Bouchard, ils ont fort à faire pour faire respecter leurs droits. Engagé comme d’habitude pour faire le ménage et forcer un retour en arrière des conditions de travail, Bouchard n’y a pas été de main morte : 30 % de coupures de salaires, et tant qu’à y être, dites au revoir à vos conditions de travail ! Rien que cela !

Dans la santé, nous avons goûté à la médecine Bouchard lorsqu’il était au pouvoir. Pas vraiment de place pour la négociation chez cet homme qui, de l’avis même de gestionnaires, à cette capacité de mettre la table avant une négo… qui ne vous laisse quasiment aucune latitude.

Ce type a quitté la politique, soit-disant pour raison familiales. En fait, on pourrait croire qu’il l’a fait car il s’est rendu compte que le travail était fait dans le secteur public, et qu’il lui restait maintenant le privé à écumer. Il s’est auto-négocié avec l’orchestre symphonique, et maintenant, prend quelques petits contrats (faut bien survivre) pour des firmes comme Olymel. D’ailleurs, il a aussi le contrat pour une autre négociation, avec un syndicat CSN du secteur privé dont on entendra beaucoup parler sous peu : il a pris la même méthode, on coupe vos salaires en masse ou on ferme !

Alors, Olymel, qui est le plus gros joueur dans le découpage du porc au Québec, a pris la manière forte. Faut rester lucide, on perd de l’argent, on ne peut pas garder vos conditions de travail, faut que les travailleurs participent à l’effort… comment cela se fait-il que lorsque cela va bien, les travailleurs ne participent jamais aux bénéfices ? Et les dirigeants d’Olymel, ils ont accepté quelle diminution de salaire ?

Les travailleurs du secteur privé subissent à leur tour les foudres du néo-libéralisme. Plus que jamais, ils ont besoin de notre support. Nous devons leur montrer que la solidarité syndicale, ce n’est pas juste un mot, c’est beaucoup, beaucoup plus que cela !

 

13 février 2007 : Dernière Assemblée publique : Agir pour le Québec !

La campagne électorale sera probablement lancée dans les prochaines heures. Dernière chance de prendre la parole avant l’avalanche de promesses faites par tous les partis, l’assemblée finale de la tournée Agir pour le Québec se tiendra demain soir mardi le 13 février au Lion d’or, dès 19h00.

À l’initiative de la CSN, cette tournée a permis à tous ceux qui le désiraient de venir exprimer leurs attentes pour la société du Québec de demain. Et des idées, il y en a eu ! Plus de 100 rencontres aux quatre coins du Québec, des sujets allant de l’environnement à la santé, l’éducation, la forêt, autant de sujets qui préoccupent l’ensemble des québécois.

Demain soir, c’est l’assemblée de conclusion. Une sorte de grande fête où l’on pourra à la fois poser les dernières questions à l’exécutif de la CSN, Claudette Carbonneau en tête, mais aussi avoir une idée de tout ce qui a préoccupé le « vrai monde » depuis quelques mois. La soirée se terminera en musique, histoire de donner de la couleur à une campagne électorale qui s’annonce pimentée…

Alors, si vous n’êtes pas venue à l’une ou l’autre des 5 assemblées montréalaises, vous ne pouvez manquer celle-ci, qui sera une belle manière de rencontrer nos dirigeants syndicaux.

Le rendez-vous est donné : demain mardi 13 février, au Lion d’or, 19h00.

Au plaisir de vous y voir !

NB : en prime, dans la section LA PRESSE, l'article reprenant la promesse de Monique Jérôme-Forget pour le paiement de la rétro... de l'équité salariale !

 

25 janvier 2007 : 120 personnes à l’assemblée publique organisée par la CSN sur les emplois !

C’est ce jeudi que se tenait la 5ème rencontre montréalaise de la campagne AGIR POUR LE QUÉBEC, soirée qui donne la parole aux citoyens. En fait, c’était aussi la 100ème organisée par la CSN dans tout le Québec. Un peu partout, des citoyens sont venus dire leurs inquiétudes, leurs questionnements pour l’avenir du Québec. Dire comment il voient le Québec de demain… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette vision est très éloignée de celle des libéraux de Jean Charest !

Ce soir, nous étions quelques-uns de notre CSSS à avoir fait le déplacement par le temps froid (oui, c’est vrai, y fait frette !). Une expérience intéressante que de voir des gens de tous horizons venus exprimer l’importance qu’ils voient au maintien du salaire minimum (L’Institut Économique de Montréal trouve que c’est un frein au développement économique de notre société), mais aussi à l’importance de services de santé gratuits, d’une éducation de qualité, et de travailleurs qui n’oublient pas l’histoire de leurs luttes pour se rappeler d’où viennent les protections dont nous bénéficions… et que le gouvernement nous retire petit à petit (article 45, désyndication des ressources intermédiaires, sous-traitance, etc. )

Et comme l’a dit Sébastien Benoît de notre CSSS, le dernier à prendre la parole ce soir, l’importance d’aller parler à nos collègues, leur expliquer l’importance de se mobiliser, leur parler des enjeux pour eux, leurs emplois. Ce n’est que comme cela que l’on arrivera à changer les choses !

Alors voilà, il vous reste une possibilité de vous rattraper si vous n’avez pas encore assisté à une des 100 assemblées : la toute dernière et 101ème rencontre de la campagne AGIR POUR LE QUÉBEC, en guise de bilan, se tiendra le 13 février 2007 dans la très belle salle du LION D’OR !

Tout juste avant des élections plus que probables au Québec, c’est le moment de savoir quelle société vous voulez pour le Québec afin de pouvoir la demander aux candidats des différents partis.

Au plaisir de vous y voir… le 13 février !

 

19 janvier 2007 : Matin Vitaminé !

"...Des horaires flexibles pour rentrer plus tôt !
Pis des congés sans solde pour mes p’tits marmots,
Et un port-d’attache qui ne change pas trop !

Une pilule, une p’tite granule, une tisane, une salade,
On a rien trouvé d’mieux, prend-en une bonne rasade,
Au local, c’est d’jà pas mal, nous demandons une convention,
C’est presque du bonbon, d’négocier pour de bon !..."

C’est sur ces paroles chantées que le comité de négociation patronale a été accueilli ce matin tout juste avant la première rencontre de négo locale de l’année ! Une délégation syndicale de Rosemont était venue en votre nom à toutes (au travail ce matin) les accueillir et leur offrir un beau panier rempli de remèdes pour une négociation vitaminée : boisson énergisantes, tisanes de Rooibos, fruits, jus, vitamines, tout y était pour commencer du bon pied !

M Laverdière et Mme Bourque était accompagnée du nouveau cadre arrivé aux ressources humaines, et ont bien reçu leur cadeau. Mme Bourque nous a assurée que la partie patronale avait la négo à cœur, qu’ils voulaient eux aussi un règlement négocié sans arbitre, qu’ils feraient tout pour que cela se règle rapidement et au mieux pour tout le monde. Ces paroles ne sont pas tombées dans l’oreille de sourds… et nous nous en souviendrons ! D’ailleurs, nous leur avons rappelé que si cela n’avançait pas assez bien, nous viendrions en nombre leur « redonner » une petit ponce d’énergie…

Aussi bien équipé, l’équipe de négociation patronale ne peut que travailler énergiquement. Aussi, nous attendons impatiemment des nouvelles de notre comité de négo pour voir des résultats.

Une pilule, une p’tite granule…..

Les photos de ce matin ici

 

17 janvier 2007 : Une année qui promet !

L’an neuf est arrivé ! Et avec lui, toute une série d’événements importants sont prévus : élections possibles, négo locale qui est obligée d’aboutir sous peine d’arbitrage, et aussi, la fin de la campagne CSN Agir pour le Québec.

Inutile de présenter encore cette campagne, vaste réflexion sur le type de société que nous souhaitons pour nous, nos enfants, et tous ceux qui nous sont chers. Ces derniers jours, les sondages sur les idées des lucides ont montré que les québécois sont très attachés à leur société qui pense aussi aux plus démunis… Aussi, l’occasion est bonne pour profiter d’une dernière occasion pour faire entendre votre voix !

La semaine prochaine, l’exécutif de la CSN vous recevra au Centre Saint Pierre, pour entendre vos avis sur la société dont vous rêvez : quels types d’emplois, quelles lois du travail pour vous défendre ?

Aussi, c’est une invitation à toutes et tous : Jeudi 25 janvier, Centre St Pierre, 1205 De la Visitation, 19h00. Venez nombreux !

Nous y serons... et vous... y serez-vous ?

21 décembre 2006 : Tous nos voeux pour 2006 !

Au nom de l’exécutif, je me permets de vous souhaiter une belle période des fêtes. Ces derniers mois ont été bien remplis, et on peut prévoir que le printemps sera plein de rebondissements : élections, négo locale, réorganisation du CSSS, etc. C’est pourquoi nous vous souhaitons de profiter pleinement de ces quelques jours de congé, pour revenir en forme dès l’an prochain.

Pour vous tenir compagnie, vous allez recevoir dans vos casiers la dernière parution du journal syndical. Encore une fois, vous en trouverez la version couleur sur le site internet !

Bonne lecture

Jacques Tricot

20 novembre 2006 : Une mise à jour du site syndical

À quelques jours de la prochaine assemblée générale syndicale, vous pouvez en ce moment consulter notre site internet mis à jour.

De nouveaux articles de Presse, l’info-négo-locale numéro 1, la bonne action qui vous est proposée, etc.

 

17 octobre 2006 : Le journal nouveau est sorti !

Dès à présent, chez les meilleurs libraires, ainsi que dans vos casiers, retrouvez le tant attendu Journal syndical !

On y parle de tout ce qui compte : l'équité salariale, la négo locale, la semaine de prévention en santé-sécurité, la campagne Agir pour le Québec.... Tout ce qui est important !

Bonne lecture

 

2 Octobre 2006 : Le site internet syndical change d'adresse !

Eh oui ! Une nouvelle adresse pour notre site syndical ! Celui-ci était hébergé sur l’ancien site syndical du CLSC et il a fallu du temps pour faire les changements. C’est maintenant fait : notre nouvelle adresse reflète enfin le nom de notre CSSS : www.sttcssslt.org !

Aussi, prenez quelques minutes pour changer vos signets internet…

Une adresse différente, une même équipe pour vous informer !

Jacques Tricot, resp. information

2 Octobre 2006 : « J’ai jamais voté pour ça » vous invite à dire de quel genre de QUÉBEC vous rêvez !

Vous avez peut-être commencé à voir les affiches sur les babillards syndicaux, ou alors été sur le site internet de la CSN (www.csn.qc.ca ), bref, vous avez sans doute déjà entendu dire que la CSN se lançait, cet automne dans une vaste réflexion politique sur le Québec de demain… Une campagne qui s’appelle AGIR POUR LE QUÉBEC.

À Montréal, cette réflexion vous est proposée en association avec la Coalition J’AI JAMAIS VOTÉ POUR ÇA ! Si vous vous souvenez, cette coalition est née du slogan de Jean Charest : j’ai un mandat clair ! Autrement dit, il nous répétait que la population l’avait élu pour faire toutes ses ré-ingéniéries et autres coups de cochons aux québécois, À NOUS !

Alors, c’est le moment de prendre la parole, de dire tout haut quel Québec nous voulons pour le futur, de réfléchir ensemble sur nos demandes à faire aux politiciens qui feront, bientôt, des promesses électorales !

La coalition organise cinq soirées thématiques durant les prochaines semaines. Vous pouvez assister à l’une ou l’autre, ou même les cinq. Les thèmes vous sont proposés, mais rien ne vous interdit de déborder. Il s’agira de soirées de réflexion, de débat, sur ce que nous voulons. Ces soirées sont ouvertes à tous et toutes, syndiquées ou pas, amis, voisins. Plus il y aura de monde, plus la soirée sera riche. La soirée débute à 19h00.

Alors, nous comptons sur vous pour assister au moins à la soirée qui se tiendra près de chez vous, ou celle qui porte sur le thème qui vous touche.

SVP, venez avec vos amis. Tout le monde est invité. L’entrée est libre.

D’autres détails sur les sites : www.action.csn.qc.ca ou sur le site www.csn-ccmm.qc.ca pour les infos sur les rencontres de Montréal.

C’est donc un rendez-vous ?

Le Jeudi 12 octobre 2006, thème : Pauvreté et justice sociale, Écomusée du fier monde 2050, rue Amherst, Montréal (angle Ontario)

Le Lundi 16 octobre 2006, thème : Femmes et politiques néolibérales, Chez Bernier 3939, boul. Lévesque Ouest Laval

Le jeudi 26 octobre 2006, thème : Services publics et santé, CEDA 2515, rue Delisle Sud-ouest de Montréal

Le jeudi 2 novembre 2006, thème : L’Environnement, Centre de formation populaire (Villeray) 65, rue De Castelneau Ouest, Montréal (Ahuntsic)

Le jeudi 23 novembre 2006, thème : L’Éducation, Cégep du Vieux-Montréal 255, rue Ontario Est salle 482-A, Montréal

---------------------

10 août 2006 : l’été des jeux gais Outgames 2006

Je vous en parle depuis des mois, voire des années : les jeux gais Outgames se sont tenus durant l’été à Montréal. Ils viennent tout juste de se terminer. Une conférence internationale importante sur les droits des gais et lesbiennes, et tout spécialement au travail (workers’Out) a été organisée en parallèle aux jeux. Nous avons vécu des moments intenses, des réflexions profondes et lié des amitiés syndicales avec le monde entier.

Je sais que beaucoup d’entre vous ne sont que peu concernés par les questions gaies et lesbiennes, mais il s’agit pour nous d’une question de droits humains. Quand on sait qu’encore près de 80 pays nous criminalisent, on se rend compte de tout le travail qu’il reste à faire. Votre syndicat a fait un pas en adoptant, en conseil syndical, une résolution de lutte contre toute forme d’homophobie. C’est un geste concret. À nous d’en poser d’autres.

En attendant, vous trouverez dans ce site un dossier sur les jeux et la conférence, appelé à grandir. Pour le moment, vous y trouverez les photos prises durant ces deux semaines. (notamment avec les photos du défilé de Divers/cité 2006). Vous trouverez ce dossier ICI

Bonne visite.
Jacques Tricot, resp information

 

7 Août 2006 : Manif pour un cessez-le-feu au Liban : votre syndicat y était !

Hier dimanche après-midi, des milliers de personnes (le nombre varie selon la personne qui compte) se sont rassemblées au parc Lafontaine pour une marche en solidarité avec le peuple du Liban. Une manifestation regroupant un large éventail de ce que la société compte comme organisations : associations d’aide aux victimes, associations religieuses contre la guerre, mais aussi organisation syndicales et partis politiques.

Une foule bigarrée d’où ressortait surtout le drapeau du Liban, rouge et blanc avec un sapin vert, a défilé sur les rues Mont Royal et St Denis, pour se terminer traditionnellement devant le complexe Guy Favreau, sur René-Lévesque. À noter que nous avons croisé, aux portes du village, les festivités de la fierté gaie et lesbienne, qui se terminaient : choc de culture !

Une manifestation qui s’est décidée un peu tard et donc ne nous a pas laissé beaucoup de temps pour la mobilisation. Cependant, nous avions pu faire passer le message par notre liste de courriel. Votre syndicat en était, par la présence de quelques membres, croisés ici et là dans la manifestation. Parce que faire du syndicalisme, c’est aussi se battre pour défendre les valeurs auxquels nous croyons, comme celle du droit à vivre en paix.

Si vous n’avez pu en être, ne vous inquiétez pas : il y en aura d’autres, car il ne semble pas que la situation s’améliore. Et ce n’est pas la position radicale de notre premier ministre conservateur qui va aider.

Vous trouverez les quelques photos que j’ai faites hier dans la section image. Ici.

NB : Dans quelques jours, je vous promets les photos des festivités des Outgames, dont les médias ont beaucoup parlé et auxquelles j’ai participé activement.

Bon été.

Jacques Tricot

8 juillet 2006 : un journal pour l'été !

Voilà les premiers jours de chaleur…et avec eux, le temps des vacances ! Votre exécutif en profite pour vous les souhaiter bonnes, reposantes, mais surtout pleines de petits bonheurs !

En attendant, pour celles qui partent plus tard, ou celles qui reviennent déjà, nous avons concocté un journal syndical pour vous tenir informées de tout ce qui se passe : équité salariale, dépôt de nos demandes de négo locale, etc. La version papier vous parviendra sous peu, et pour celles qui voudrait le lire en couleurs, vous le trouverez comme d’habitude dans notre section : JOURNAL !

Sachez aussi que votre exécutif prendra des vacances… mais qu’il y aura toujours quelqu’un pour garder le fort ! Aussi, en cas de besoin, n’hésitez pas à nous contacter au bureau syndical : (514) 253-9717 poste 5234.

Bonne vacances !

 




------.


¸

 


Ce site est une création de

Jacques Tricot

Webmaître


 

Site mesuré par